samedi 13 mai 2017

Les larmes d'Artamon tome 1


Les larmes d'Artamon tome 1 : Le seigneur des neiges et des ombres.

Auteur : Sarah Ash
Genre : Fantasy
Editeur : Livre de poche (2008)
Pages : 736

Synopsis : Gavril mène une vie paisible en Smarna avec sa mère. Tout comme cette dernière il est en passe de devenir un peintre célèbre mais cette vie éclate en morceaux le jour où il est enlevé par des guerriers de l'Azkhendir. Le jeune homme n'a jamais mis les pieds dans cette contrée sauvage et glacée et pourtant il devra prendre la tête du pays comme son père avant lui. Il est le nouveau Drakhaon.



Mon avis :

Voilà un bon livre de fantasy dont le début ne donne pas trop envie d'aller plus loin. La famille royale du Muscobar passe commande auprès de Gavril qui doit peindre la belle et jeune princesse Astasia. Bien entendu, des sentiments amoureux commencent à apparaître entre le peintre et son modèle qui savent pertinemment qu'une éventuelle relation est impossible. Tout cela se produit avant l'enlèvement de Gavril par les guerriers du nord qui lui révéleront ses origines et qui compte bien faire de lui leur nouveau roi.
Comme par hasard, Gavril est lui aussi d'une lignée royale et j'avoue qu'après cette révélation d'une grande originalité j'ai eu limite envie d'abandonner le livre. Sans compter que Gavril a bien du mal à accepter ses nouvelles responsabilités. Il rêve de retourner à son ancienne vie et n'est pas conscient que tout un peuple compte sur lui. J'ai maintes foi eu envie qu'il arrête de geindre mais sa nouvelle condition n'est, après tout, pas facile à vivre. En effet devenir le Drakhaon procure des pouvoirs sans limite mais entraîne aussi des transformations physiques et une perte progressive d'humanité.

Début difficile avec ce héros qui se révélera malgré tout bien attachant. Même si son comportement semblera immature plus d'une fois il faut avouer qu'être transporté en pays inconnu sans rien savoir des coutumes locales ou encore des intrigues de la cour entraîne le respect.
Et puis après sa toute première transformation en Drakhaon il devient bien plus intéressant.

On croisera sans doute des protagonistes plus fascinants dans d'autres romans mais ceux-là ne m'ont pas non plus laissé indifférente. Il y a l'attachante KiuKiu, servante au palais de Gavril et aux origines mystérieuses, la mère de Gavril qui tentera de revoir son fils par tous les moyens et qui ne semble pas très futée dans ce tome, Lilias la blonde manipulatrice qui obtient tout ce qu'elle veut en écartant les jambes et plein d'autres comme le cruel Eugène du Tielen... J'ai une nette préférence pour les passages avec KiuKiu qui est pour moi LA bonne découverte de ce roman.

L'écriture est agréable, les descriptions sont bel et bien présentes mais plutôt laconiques l'auteur se concentre plus sur l'action et les dialogues. Le tout manque cependant d'un brin de fantaisie ou plutôt d'un brin de folie, une absence qui ne nuit cependant pas à l'intrigue.
L'époque est aussi originale pour de la fantaisie, nous sommes sommes dans le 17/18 ème siècle et le fait que certains soldats se battent avec une arme à feu n’entache pas du tout l'ambiance 'fantaisie' du roman. On va dire que rien ne fait tâche !

En conclusion je conseille fortement cette lecture à tous les fans du genre. Il faudra peut-être persévérer mais les 200 dernières pages sont tout simplement captivantes et il devient très difficile de lâcher le bouquin. J'ai vraiment envie de savoir le destin que réserve l'auteur aux personnages et jusqu'où les mènera la soif de conquête d'Eugène du Tielen et de son sombre magicien Linnaus.